La rainetteAchetez en Villeneuvois
Accueil > Vivre & habiter > Déchets > Tri sélectif : bien, plus et mieux !

Tri sélectif : bien, plus et mieux !

La réduction des déchets est un enjeu de taille pour la collectivité. La mobilisation de tous est essentielle pour trier mieux, trier plus et, globalement, réduire les quantités de déchets produites. Petits rappels.

Tri sélectif en Villeneuvois

La loi* l’impose : d’ici 2025, nous devons réduire de 50 % la quantité de nos déchets destinés à l’enfouissement. Un sacré défi à relever. Mais l’objectif est atteignable. Si certains déjà, se prêtent au tri dans leur foyer, d’autres jettent pêle-mêle tous leurs déchets dans la poubelle noire. En moyenne, sur le Grand Villeneuvois, une poubelle noire type peut contenir jusqu’à 70 % de matières qui pourraient être recyclées ou valorisées.

Pour ancrer les bons gestes et rappeler les usages en Grand Villeneuvois, l’Agglo a édité un guide pratique et didactique. Distribué en boîtes aux lettres en janvier, il récapitule les moyens déjà mis en place, mais aussi et surtout, les bons gestes à adopter. C’est simple : chez nous, tous les emballages se trient. Les boîtes de conserve, les canettes, les bouteilles, flacons et autres sachets plastique, les cartons, les briques alimentaires se déposent dans les poubelles jaunes. Les textiles (vêtements, linge de maison, chaussures), même usés ou déchirés, ont leurs bornes de recyclage. Les papiers (magazines, cahiers… même avec spirales ou agrafes) ont aussi droit à leur conteneur. Quant au verre des bouteilles ou des pots, il est recyclable à l’infini (borne verte) et permet une bonne action puisqu’en 2017, sa collecte a permis à l’Agglo de reverser 3 800 € à la Ligue contre le cancer...

Les déchets plus gros, comme la ferraille, le mobilier, les appareils électriques, les lampes, se déposent dans l’une des quatre déchetteries du territoire, gratuites et ou-vertes toute l’année. Enfin, si l’on a un jar-din, on peut aussi composter ses déchets (restes alimentaires, épluchures…) pour al-léger sa poubelle et amender ses plantations. L’Agglo propose d’ailleurs des composteurs pour un mini prix de 15€ aux habitants du Grand Villeneuvois.

Côté facture aussi on peut s’améliorer… En 2017, 13 530 tonnes d’ordures ménagères ont été enfouies (près de 280 kg par habitant). Cet enfouisse-ment, à la charge de la CAGV (2,46 M€ en 2017), est soumis à une taxe amenée à augmenter d’ici 2025 : le surcoût de traitement pourrait atteindre 568 000 € par an à tonnage constant.
En 2017 toujours, 20 % de nos poubelles jaunes ont fait l’objet d’un refus pour mauvais tri par le centre agréé : 210 000€ de plus pour la collectivité. Conclusion : mieux on trie, plus on réduit les coûts. Et si on s’y mettait vraiment ?

* Loi sur la transition énergétique et pour la croissance verte



Les animateurs de tri de la CAGV
Deux animateurs et un guide du tri

Leurs noms : Cyrille Lapierre et Nasser Ouatizerga. Leur rôle : aider les habitants du territoire à trier mieux… et à trier plus ! Du bon usage des bornes d’apport volontaire aux services des déchetteries, leur mission est d’expliciter les consignes de tri pour répondre aux questions que l’on se pose encore. 

Un doute ? Une question ? Les animateurs de tri répondent à vos questions : 05 53 71 96 51.


>>> Retrouvez le guide du tri en Villeneuvois

Dernière modification : mardi 05 mars 2019