Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois

Vous êtes médecin ?

Votre avenir est ici !

L’Agglomération du Grand Villeneuvois s’adresse une seconde fois aux médecins et relance sa grande opération coup de cœur et leur propose de venir découvrir son territoire de façon ludique en participant à un [url:http://www.grand-villeneuvois.fr/jeuconcours.php]concours[/url].
Ce [url:http://www.grand-villeneuvois.fr/jeuconcours.php] jeu-concours[/url] fera gagner un mini-séjour professionnel en Grand Villeneuvois, du 1er au 3 juin prochains à 5 médecins ou étudiants en dernière année de médecine.

Ce week-end découverte, sera l’occasion pour les 5 gagnants et leurs conjoints de découvrir les équipements de santé du Grand Villeneuvois, les trois Maisons de santé pluriprofessionnelles et le Pôle de santé du Villeneuvois, de rencontrer des professionnels de santé du territoire, de goûter à la qualité de vie du Villeneuvois avec une mini-croisière sur le Lot, la visite d'expositions, de sites sportifs, des marchés traditionnels, et une soirée spectacle.

Cette initiative lancée l’année dernière, avait permis à 4 médecins de tous horizons de venir découvrir le Grand Villeneuvois, et si on ne compte pas d’installations à ce jour parmi ces participants, ils sont tous devenu de vrais ambassadeurs pour le Grand Villeneuvois.

Ce [url:http://www.grand-villeneuvois.fr/jeuconcours.php]jeu-concours[/url] a aussi et surtout fait naître une véritable dynamique locale entre les professionnels de santé de tout le Grand Villeneuvois et notamment entre les Maisons de santé, le Pôle de santé et les élus locaux. Une convention tripartite a en effet été signée en juillet dernier, soulignant cette volonté d’agir ensemble pour lutter contre la désertification médicale et mener des actions concrètes pour attirer de nouveaux professionnels de santé sur son territoire.

[url:http://www.grand-villeneuvois.fr/jeuconcours.php]>>> Participez au concours[/url]

[i]La participation au concours est possible jusqu’au 22 février 2018[/i]

Berges du Lot

Aménagement d’une promenade

Redonner au Lot une place de premier plan, est un des objectifs de l’Agglomération. Afin de réaliser des aménagements cohérents et complémentaires, la CAGV a lancé une étude concernant l'aménagement des bords du Lot sur les 7 communes qui bordent le Lot, : Bias, Casseneuil, Fongrave, Le Lédat, Saint-Etienne-de-Fougères, Sainte-Livrade-sur-Lot, Villeneuve-sur-Lot. La Commune de Villeneuve-sur-Lot est la première de ces communes à se lancer dans un projet d'envergure.

Ce premier chantier d’aménagement concerne la partie située entre le club d’aviron villeneuvois et les anciennes écluses sur la rive gauche de la Bastide. Cet ancien chemin de halage sera transformé en promenade praticable de 750 mètres permettant de relier à pied le boulevard Danton et la rue Crochepierre. Passant sous les ponts, cette promenade ombragée dispose d’une vue imprenable sur les monuments de la rive droite, tels que la Halle Lakanal ou le musée de Gajac.

Les travaux consistent en la création d’un chemin en béton dont la largeur variera en fonction de l’espace et sera plus ou moins près de l’eau. Ce cheminement sera accompagné de la réalisation d'espaces visant à canaliser les eaux de sources et pluviales. Les abords de la base nautique seront également réaménagés avec notamment la mise en place de revêtement en stabilisé, la création d'un bâtiment d'accueil pour l'aviron, la reprises des espaces verts, ainsi que la mise en place de bancs et gradins.
Six panneaux pédagogiques compléteront l’ensemble dès le printemps, grâce à une collaboration avec le service Pays d’art et d’histoire qui expliqueront les lieux et l’historique de l’activité fluviale comme le fonctionnement de l’écluse ou la création de la halle.

Prévus pour une durée d’environ 3 mois, ce chantier d’un montant total de 430 000 € est en partie subventionné et sera réalisé en collaboration entre les services municipaux de la ville de Villeneuve-sur-Lot et l’entreprise Eurovia. Des travaux d’élagage ont déjà transformé les lieux et ont fait réapparaître les terrasses et balcons des maisons à encorbellement, typiques de la vallée du Lot.

Pouvoir d’achat

Le coût de l’assainissement en baisse

[b]Mercredi soir, les élus communautaires ont validé le choix d’un nouveau délégataire de service public d’assainissement collectif. Au 1er janvier 2018, sur la facture des abonnés, la part de l’assainissement va baisser de 13 %.
[/b]
[u][b]En préambule[/b][/u]

Sur une facture d’eau domestique, la part de l’assainissement collectif représente près de la moitié du coût total pour les abonnés. Pourquoi ? Parce qu’il nécessite de grosses installations de traitement des eaux usées (à Villeneuve : les stations d’épuration de Massanès et Virebeau traitent 1,87 million de m³ par an, dont 708 000 m³ d’eaux pluviales) ainsi que tout le réseau qui permet de le gérer.

[u][b]Deux éléments de contexte[/b][/u]

- Jusqu’à présent, pour l’assainissement des communes de Villeneuve-sur-Lot, Bias et Pujols, l’Aggomération disposait d’un contrat avec la société Véolia, contrat qui arrive à terme au 31 décembre 2017. *

- En parallèle, la loi NOTRe du 7 août 2015, a transféré la compétence « Assainissement » aux intercommunalités. L’occasion pour l’Agglomération de se reposer la question de la pertinence du mode de gestion, puis éventuellement, de lancer un nouvel appel d’offre.
Objectif principal : obtenir une baisse du prix de l’assainissement pour les usagers.

[u][b]Le choix du délégataire[/b][/u]

Trois entreprises ont répondu à l’appel d’offres de l’Agglomération du Grand Villeneuvois. Elles ont été auditionnées, leurs propositions étudiées, comparées. Au terme de cet examen, le Président a fait le choix du délégataire répondant le mieux aux critères fixés, la société Agur.
Agur, dont le siège est au Pays basque, gère déjà l’eau et l’assainissement de plusieurs villes moyennes, principalement dans le sud-ouest de la France.
Ce choix a été approuvé à l'unamité des conseillers lors du Conseil communautaire du mercredi 8 novembre.

[u][b]Les intérêts de l’offre[/b][/u]

> L’offre de ce délégataire permettra de faire baisser le coût de l’assainissement sur la facture des abonnés au 1er janvier 2018. Une facture qui devrait baisser encore, à l’issue du choix d’un nouveau délégataire de service public pour la gestion de l’eau potable, et la négociation à la baisse des tarifs pour les habitants.

[b] Part assainissemen[/b]t
Au 1er janvier 2017, avec l’actuel délégataire : 1,431 €/m³ HT
Au 1er janvier 2018, avec le nouveau délégataire : 1,027 €/m³ HT

[img:img/20171109-tableau-assainissement-500.jpg,,assainissement en Villeneuvois]


[b]Soit une baisse non négligeable du montant total de la facture eau/assainissement de l’usager. Pour une consommation de 120 m³ : 52,67 € en moins ![/b]
> Le délégataire s’est par ailleurs engagé à ouvrir une agence en centre-ville de Villeneuve afin que les abonnés puissent avoir un contact direct avec les représentants de la société, ce qui était une demande expresse du Président de l’agglomération.

[b]Quelques chiffres[/b]

L’assainissement sur les communes de Villeneuve, Bias et Pujols représente :
[b]- Abonnement[/b]
. 13 050 abonnés
. 1 200 000 m³ facturés

[b]- Canalisations :[/b] 298 km de réseau des eaux usées

[b]- Refoulement :[/b]
. 11 250 branchements
. 4 425 grilles avaloirs

[b]- Installations[/b]
. 2 stations d’épuration Massanès : capacité de 47 000 équivalents habitant (EH) et Virebeau : capacité de 20 000 équivalents habitant (EH) de type boues activées.

> Traitement de 1,87 million de m³ par an.
> 2 377 tonnes de boues valorisées en compostage.
. 27 postes de relèvement.

[b]Rappel des étapes[/b]

[list]Janvier 2017 Désignation du cabinet « Gétudes consultant » en tant qu’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage pour la gestion, l’exploitation et l’analyse du projet
15 mars 2017 Choix du mode de gestion par le conseil communautaire : délégation de service public (DSP)
4 avril 2017 Lancement d’une procédure d’appel public afin de mettre en concurrence différents délégataires
Juin 2017 Ouverture et analyse des offres reçues
8 novembre 2017 Validation du choix du Président l’Agglo par le Conseil communautaire[/list]


[i]* Pour les autres communes de l'Agglomération, la CAGV a délégué cette compétence au Syndicat départemental d’adduction d’eau potable et de l’assainissement du Lot-et-Garonne, Eau47. [/i]

  Lire la suite >>>

Conservatoire Béla Bartók

Concert des Lauréats : retour en images

Le conservatoire intercommunal du Grand Villeneuvois a mis à l'honneur les élèves ayant obtenu leur examen de fin de cycle, lors d’une soirée spéciale, le samedi 21 octobre à 20 h 30, au Théâtre Georges-Leygues. Une reconnaissance pour ces jeunes musiciens et danseurs, après 4 ans de travail quotidien.

Au total, 35 lauréats de fin de cycle en musique et 10 en danse, ont reçu leur diplôme des mains du Président de l’Agglomération, Patrick Cassany et de Béatrice Delléa, conseillère déléguée à l'enseignement artistique. Un diplôme dorénavant reconnu au niveau national, à la suite du classement de l’école en Conservatoire, fin 2016.

Lors de la soirée, les élèves lauréats ont donné un bel aperçu de leurs talents. Les classes CHAM et les orchestres à l'école étaient également invités à se produire, une grande première pour certains.
La direction artistique de la soirée a été confiée à Delphine Goudin l'un des professeurs du Conservatoire. Inspirée par le compositeur Béla Bartók, qui a donné son nom au Conservatoire, l’équipe pédagogique a souhaité mettre à l’honneur le folklore slave.

[img:img/laureats/20171024-laureats-conservatoire-2017-500.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Laureats-01.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/danse-03.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/danse-04.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Musiciens-01.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Musiciens-02.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Musiciens-03.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Musiciens-04.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Musiciens-05.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Musiciens-06.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Orchestre-01.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Laureat-01.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Laureat-02.jpg,left,Concert des Lauréats au conservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Laureat-03.jpg,left,Concert des Lauréats auonservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Chorale-01.jpg,left,Concert des Lauréats auonservatoire Bela Bartok]

[img:img/laureats/Chorale-02.jpg,left,Concert des Lauréats auonservatoire Bela Bartok]
  Lire la suite >>>

Urbanisme

Une grange à déclarer ?

Une bonne nouvelle pour les propriétaires de granges ou de bâtiments agricoles à caractère patrimonial. Le Pôle Urbanisme de l’Agglomération, dans le cadre de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi), est en train d’identifier les bâtiments qui pourraient faire l’objet d’un changement de destination agricole en habitation. Une opportunité pour ceux qui auraient, en projet futur, de réhabiliter une ancienne grange en pierre ou un ancien séchoir à tabac pour en faire un logement…
Cette possibilité, offerte par le Code d’Urbanisme, présente deux avantages. Le premier : celui de préserver les anciens bâtiments caractéristiques de nos paysages agricoles. Le deuxième, et non des moindres, est de permettre de créer des logements à la campagne, ce qui sera de plus en plus difficile avec l’évolution des réglementations en matière de développement durable, de respect des paysages et de l’agriculture.

A noter : la déclaration du bâtiment est un préalable indispensable et repose sur une démarche volontaire des propriétaires. Si elle donne la possibilité, prochainement ou dans le futur, de créer un logement dans ces bâtiments, la réalisation est n’est pas obligatoire. Dans tous les cas, elle est sans conséquence fiscale sur l’imposition des bâtiments.
Les propriétaires ont jusqu’au mois d’octobre 2017 pour se faire connaître auprès du pôle Urbanisme et Habitat, 05 53 49 66 80.

L’agglomération compterait plusieurs centaines de bâtiments de caractère en désuétude sur l’ensemble des 19 communes.
  Lire la suite >>>

Artisanat et industrie

Du terrain pour les entreprises

C’est un fait : les investissements industriels reprennent sur le Villeneuvois. De nombreux projets voient le jour et vont nécessiter de disposer d’espace pour s’implanter. La CAGV mène à ce titre une action volontaire d’acquisitions foncières.

Offrir aux entreprises locales les meilleures conditions possibles pour pérenniser et développer leur activité, tel est le rôle des collectivités locales et plus particulièrement de l’Agglo, compétente en matière de développement économique. Parmi les différents leviers sur lesquels elle peut agir, la gestion de l’espace foncier est un des plus efficaces. Par la création de Zones d’Aménagement Concerté (ZAC) elle acquiert des terrains qu’elle aménage et revend aux porteurs de projets.
Et les besoins sont déjà nombreux.

Sur la ZAC du Villeneuvois, créée en 2006, il ne reste plus qu’1,5 ha disponible. Cette zone de 23 hectares, qui a permis l’installation de 19 entreprises et 300 emplois, il faudrait donc l'agrandir. Des terrains sont disponibles entre la zone d'activités et la route de Tournon. La CAGV a acheté une dizaine d'hectares sur l’avenue Henri Barbusse, face à la ZI de La Barbière. Idem à Sainte-Livrade où la zone de Nombel devrait, elle-aussi, s’agrandir sous peu de 2 ha.

À l’échelle de l’agglomération, la CAGV gère aujourd’hui 15 zones d’activités qui s’étendent sur plus de 180 hectares. Sur la commune de Villeneuve pour les 10 ans à venir, les besoins supplémentaires ont été estimés à 2 hectares par an. Une étude a été confiée à la SEM 47 pour identifier les terrains disponibles. Ainsi, 2M€ seront investis jusqu'en 2020 afin d’acquérir les terrains nécessaires à ces opérations foncières.
  Lire la suite >>>

Fermes de Lot et Bastides

26 producteurs du grand villeneuvois répertoriés.

26 c'est le nombre de producteurs recensés pour participer à « Fermes de Lot & Bastides » une initiative de la Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois pour faire connaitre le réseau de vente à la ferme existant sur notre territoire.

[blank:http://www.grand-villeneuvois.fr/fermes-de-lot-et-bastides.php][b]>>> Découvrez les fermes de Lot et Bastides[/b][/blank]

Consommateurs et touristes peuvent bénéficier ici d'un circuit court, visiter les fermes, déguster et acheter directement les produits aux agriculteurs qui ont obtenu le label « Lot et Bastides », gage de qualité.
Cette initiative répond à un double objectif : donner un coup de pouce à une profession qui connait des difficultés et répondre à une forte attente des consommateurs tout en valorisant le territoire à travers les richesses de son terroir.
Issu d'une collaboration entre la CAGV, l'Office du Tourisme du Grand Villeneuvois et la Chambre d'Agriculture de Lot-et-Garonne, ce projet permet de valoriser les savoir-faire et les produits du territoire.

Un dépliant présentant les visages et les spécificités de chaque producteur est disponible dans les points d'informations touristiques et les principaux lieux publics.

[blank:http://www.grand-villeneuvois.fr/fermes-de-lot-et-bastides.php]>>> plus d'informations[/blank]

Renseignements auprès de l’Office du Tourisme du Grand Villeneuvois : 05 53 36 17 30.

[img:img/vignette_LetB2.jpg,center, Fermes de Lot et Bastides]
  Lire la suite >>>

Déplacements

Création d’une aire multimodale

Sur la commune de Bias, au lieudit « Capel »*, la création d’un espace dédié aux déplacements alternatifs vient de débuter. Sur un terrain de 1 700 m², longeant le rond-point d’embranchement de la nouvelle rocade, les premiers engins de chantier se sont déployés ces derniers jours.

[b]Au programme :[/b]
- L’aménagement d’une aire de covoiturage d’une capacité de 27 places dont 1 pour personnes à mobilité réduite.
- La création d’un quai de bus sécurisé, aux dernières normes d’accessibilité. Il sera desservi par les bus du réseau urbain Elios pour rejoindre le centre-ville, mais également par les bus du réseau départemental Tidéo.
- La mise en place de râteliers à vélos.
Un espace de 600 m² sera traité en espaces verts, agrémenté de haies arbustives et planté de dix arbres pour apporter, à terme, un peu d’ombre et paysager cette aire.

[b]Objectif : [/b]offrir aux portes de l’Agglomération, dans une zone qui accueille de nouveaux commerces et établissements publics, une plate-forme multimodale qui va favoriser le développement du transport combiné.
Ce projet global servira aussi bien à y stationner sa voiture ou son vélo pour co-voiturer, ou encore pour emprunter un réseau collectif de bus, comme un parking-relai.

[b]Durée prévisionnelle des opérations : un mois[/b]
Traitement des voies de circulation et pose des enrobés : fin mars 2017.
Livraison : 1re quinzaine d’avril 2017
En fin de chantier : mise en place de l’abribus et de l’éclairage public.

[b]Coût du projet pour l’Agglomération :[/b] 70 000 € HT, subventionné à hauteur de 60 % au titre de Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (25%) et grâce au Fonds de Soutien à l’Investissement Local (FSIL).

* Rond-point du nouveau GIFI
  Lire la suite >>>

L'École de Musique et de Danse classée conservatoire intercommunal

L'arrêté ministériel est arrivé hier dans les bureaux de l'Agglomération. L'école de Musique et de Danse du Grand Villeneuvois vient d'être classée par le ministère de la Culture et de la Communication « Conservatoire à rayonnement intercommunal ».

Pour Patrick Cassany, président de la Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois, c'est une très bonne nouvelle pour le territoire :

[i]« Encore une fois, le Grand Villeneuvois se distingue au niveau national. Aujourd'hui, c'est la qualité de l'enseignement délivré à l'école de Musique et de Danse et le travail réalisé par l'ensemble de l'équipe pédagogique qui sont reconnus.

L'établissement devient, à ce jour, le seul conservatoire à rayonnement intercommunal du département, le seul à mener des actions dans les différentes communes de son agglomération.

A ce titre, nos écoles -écoles d'art, de musique et de danse- contribuent largement à l'attractivité de notre territoire. Lorsque l'on veut attirer de nouveaux habitants, la qualité des enseignements dispensés et la richesse de la vie culturelle sont des atouts indéniables, qui bien souvent font la différence.

Nous devons donc veiller à poursuivre nos efforts en ce sens, y compris dans des périodes parfois contraintes financièrement. Car c'est en réalité, un véritable investissement pour l'avenir.

J'adresse mes remerciements et félicitations à toutes celles et ceux qui ont permis ce classement : élus, cadres et enseignants. »[/i]
  Lire la suite >>>

2 M€ pour l’Agglomération du Grand Villeneuvois

Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV)

2 M€ pour l’Agglomération du Grand Villeneuvois : Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV)

L’action de l’Agglomération du Grand Villeneuvois en faveur du développement durable a une nouvelle fois été reconnue et soutenue au niveau national.

Le président Patrick Cassany se rendra ce jeudi 3 novembre à Paris pour signer avec Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, un avenant à la convention “ Territoires à énergie positive”.

Grâce à cet avenant, l’Etat versera à l’Agglomération du grand Villeneuvois 1, 5 M€ supplémentaires. Ils s’ajoutent au 500 000 € déjà accordés le 6 juillet dernier. Au total ce sont donc 2 M€ que l’Etat accorde à l’Agglomération du Grand Villeneuvois pour la soutenir et l’accompagner dans sa démarche exemplaire en matière de développement durable et d’économie d’énergie.

Ces aides permettront à l’Agglomération d’améliorer le service de collecte des déchets, de réhabiliter le centre technique communautaire, de lancer un programme d’éclairage public avec des LED.

Cet avenant va aussi permettre aux communes membres de l’Agglomération qui avaient postulées à ce projet de bénéficier de subventions. Villeneuve-sur-Lot sera ainsi aidée pour ses travaux d’économie d’énergie dans ses bâtiments, pour moderniser l’éclairage public et développer sa flotte de véhicules électriques. Monbalen et Saint Etienne de Fougères seront subventionnées pour les travaux d’économie d’énergie dans des bâtiments communaux, comme Pujols qui sera aussi soutenue pour la création d’une flotte de voitures électriques.

La labellisation “Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte” conforte l’action de l’Agglomération pour s’engager dans cette démarche et inscrire la transition énergétique comme un axe majeur de son action.

[img:img/20161102-TEPCV-450.jpg,,Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV)]
  Lire la suite >>>

L'hebdo radio du Grand Villeneuvois
La rainette
Achetez en Villeneuvois Rejoignez-nous sur Facebook
Mentions légales
Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois - 24 rue du vieux pont - 47440 - Casseneuil
Tel: 05.53.71.54.81 - Fax: 05.53.40.16.55 - contact@grand-villeneuvois.fr