Accueil >> Charte paysagère >> Orientations >> Les infrastructures


Charte paysagère du Grand Villeneuvois

Orientations stratégiques concernant le thème les infrastructures et les entrées de villes
Orientation 1 : l’intégration des infrastructures associées à l’aménagement du territoire
Les infrastructures du Grand villeneuvois ont aujourd'hui une logique fonctionnelle et routière. L'objectif est d'intégrer les préoccupations d'intégration paysagère et de préservation des espaces écologiques dans la mise en œuvre de ces équipements. Les objectifs seront donc :
  • d'éviter les fractures dans le paysage en restant vigilant sur la recomposition paysagère des abords (plantations, aménagements discrets) lors de la création de grandes infrastructures du type zones économiques ou infrastructures routières.
  • de requalifier les axes majeurs en intégrant une dimension de projet paysager (plantation d’alignements d’arbres, intégration des ouvrages de régulation pluviale / des déplacements doux, mise en valeur des ouvertures sur les espaces de campagne…).
  • de minimiser l’impact de ces infrastructures sur les continuités écologiques identifiées en prévoyant des passages pour la faune notamment.
Orientation 2 : l’intégration des voiries et ouvrages hydrauliques à l’échelle des projets ou des secteurs d’aménagement futur
Cette orientation vise tout d’abord à améliorer l’insertion paysagère des nouveaux projets en tenant compte des composantes paysagères du site. Les nouveaux projets devront identifier et conserver au maximum les trames végétales existantes (arbres remarquables, haie, lisières arborées), les fossés qui pourront servir d’exutoires naturels aux eaux de pluies. Ces aménagements devront également éviter les déblais ou remblais défigurant les terrains.
L’autre objet de cette orientation est d’aménager en tenant compte des usages potentiels : penser le gabarit des voies de desserte en fonction des usages, aménager les bassins de rétention comme des espaces verts.

Orientation 3 : le traitement paysager des entrées et traversées de bourgs
Les entrées de villes constituent des espaces de transition entre l'espace rural et urbain. Elles ont souvent des fonctions multiples mal définies : agriculture, habitat récent, zones commerciales…
Cette image négative peut être améliorée en aménageant ces espaces qui permettent de mettre en valeur la perception du village, de développer les circulations douces et de créer un espace de transition.
Plusieurs principes d’intervention ont été retenus selon les situations :
  • marquer un seuil : rétrécir la chaussée pour ralentir la circulation routière et marquer le passage de la campagne vers l’urbain, mettre en valeur la silhouette du bourg en améliorant les abords de la voie (plantation en alignement…)
  • cadrer l’entrée : plantation d’arbres en alignement le long du tronçon de route qui précède l’entrée du village, aménagement des accotements (cheminement piéton…)
  • réduire la chaussée : conforter les espaces publics en créant des circulations douces de qualité (plantation entre les places de stationnement, différenciation des matériaux au sol) qui permettent de diminuer l’emprise de la route

L'hebdo radio du Grand Villeneuvois
La rainette
Achetez en Villeneuvois Rejoignez-nous sur Facebook
Mentions légales
Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois - 24 rue du vieux pont - 47440 - Casseneuil
Tel: 05.53.71.54.81 - Fax: 05.53.40.16.55 - contact@grand-villeneuvois.fr