Charte paysagère du Grand Villeneuvois

Orientations stratégiques concernant le thème de l’habitat
Orientation 1 : l’organisation des extensions urbaines
Cette orientation doit nous permettre de contrôler l’urbanisation le long des voies de circulation qui banalise les territoires traversés et dévalorise les entrées de villes. En favorisant les extensions urbaines à proximité des bourgs, nous préservons l’espace agricole et les espaces boisés. Les entrées de villes sont plus facilement identifiables et elles peuvent être mises en valeurs.
Orientation 2 : la gestion des limites entre habitat et agriculture
Cette action a pour but d’éviter les ruptures franches entre l’espace habité et l’espace agricole. Il s’agit de créer des espaces de transition facilitant l’intégration des franges urbaines et limitant les conflits d’usage. Ces « lisières vertes » permettent, par des cheminements piétons, d’accéder à la fois au bourg et à l’espace rural.
Cette orientation consiste également à prendre en compte les espaces boisés existants et à les préserver dans le cadre des projets d’aménagements.

Orientation 3 : des modes d’implantation respectueux du contexte
Préserver les silhouettes villageoises, notamment les bastides et les villages « perchés » caractéristiques de notre territoire.
Stopper le mitage le long des lignes de crêtes qui ferme les points de vue, consomme de l’espace au détriment des terrains naturels ou agricoles et dégrade les paysages.
Limiter l’impact du bâti sur les paysages en adoptant des implantations respectueuses du relief en évitant les décaissements et les talus disproportionnés.

Orientation 4 : l’enrichissement des références urbaines et architecturales
Repérer et sensibiliser aux effets de banalisation et de rupture architecturale. Notre territoire est riche d’un patrimoine bâti varié. Qu’il soit en lien avec l’agriculture, l’eau ; qu’il fasse référence à des matériaux locaux tels que le bois, la brique, la terre crue. Toutes ces références peuvent faire l’objet de réappropriations plus modernes dans le cadre de réhabilitation, d’extension ou de construction nouvelle. Par cette action, la Charte entend lutter contre les phénomènes de banalisations et de standardisation des espaces bâtis.
Cette action vise aussi à promouvoir les matériaux locaux et les artisans qui les mettent en œuvre.

Orientation 5 : le traitement des clôtures
Eviter la fermeture et la banalisation des paysages perçus depuis la route en proposant des clôtures de haies vives, associant un mur maçonné et de la végétation.
Garantir une bonne intégration paysagère en fonction du site d’implantation. Il s’agit d’envisager différentes formes (hauteur, matériaux) : en ville, à la campagne, sur rue, en limite séparative…
Prévoir en amont l’intégration des différents éléments techniques : coffret électrique, boîte aux lettres

L'hebdo radio du Grand Villeneuvois
La rainette
Achetez en Villeneuvois Rejoignez-nous sur Facebook
Mentions légales
Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois - 24 rue du vieux pont - 47440 - Casseneuil
Tel: 05.53.71.54.81 - Fax: 05.53.40.16.55 - contact@grand-villeneuvois.fr